1 – LE PROJET

Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde.

Un chœur d’enfants, de jeunes et d’adultes rassemblés pour vivre ensemble une expérience hors du commun – à travers un répertoire de chansons d’amour, d’humour, d’éveil au sens critique et à la solidarité – de chants prônant l’ouverture et la découverte de l’autre, pour une mobilisation vers un monde meilleur.

Le vécu et les réflexions de ces citoyens actifs de tous âges seront au cœur d’une série de reportages TV qui porteront sur la naissance, la préparation, la réalisation de concerts en FWB. Le projet aboutira à un grand concert final le dimanche 20 novembre 2016 dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant dans le très renommé studio 4 de Flagey à Bruxelles

Il s’agit d’une initiative culturelle porteuse de cohésion sociale tout autant que de lutte contre toutes les formes d’exclusion qui contribuera également à l‘attractivité et au rayonnement des territoires qu’elle traversera.

Ce projet a pour but d’approfondir la sensibilisation aux valeurs et à l’éveil de la conscience citoyenne face aux violences du quotidien et au retour des extrémismes. En effet les enjeux et problématiques de notre monde inter et multiculturel, les interdépendances nationales ainsi que la montée des extrémismes démontrent l’importance de mieux comprendre ces tensions pour décoder le monde présent. Ce projet est une belle opportunité de contribuer à la construction d’une citoyenneté active, ouverte sur les autres. Par ses dimensions poétiques et symboliques, il lutte résolument contre toutes formes de discriminations négatives (les identités meurtrières, rejet de l’autre, repli sur soi) et soutient avec force toutes les identités multiples et positives. Celles-ci sont le terreau fertile d’un vivre ensemble respectueux des valeurs de vie que nous défendons.

2 – LES PROMOTEURS

La culture est une arme de construction massive

Raphy Rafaël

amarillo-21Muzaïka – Les Productions du Plaisir asbl

Auteur-compositeur-interprète, il est reconnu depuis plus de vingt ans pour son univers musical riche et sensible, ses mots justes et vrais qui jettent des ponts entre les humains, toutes générations confondues.

Il lutte ainsi contre les exclusions, il recherche l’épanouissement individuel et collectif par la voix, le chant et les émotions. Il tend vers plus d’égalités entre tous grâce au partage de la musique et à la médiation culturelle que ce moyen d’expression permet.


Logo-tdmPaul Wattecamps

Télévision du monde

Paul Wattecamps est le concepteur de « Télévision du Monde », le média qui relaie la voix de tous ceux qui portent le rêve d’un monde plus équitable, plus solidaire et généreux.

L’objectif de « Télévision du Monde » est de soutenir toute démarche de prise de conscience des enjeux du monde actuel et d’engagement à les résoudre par la voie démocratique. Elle cherche à valoriser toute initiative citoyenne, individuelle ou collective, tendant à mieux garantir le respect des droits de l’homme, des conditions du développement durable équitablement réparties, de la solidarité, de la justice et de la paix.

3 – LES PARTICIPANTS

La chanson détient ce pouvoir singulier qui la distingue de tous les autres arts, elle possède cette vertu de rassemblement et d’identification que bien des politiques lui envient car personne n’échappe à son influence.
– Chantons sous la psy – Philippe Grimbert

Les choristes sont des personnes issues de structures scolaires (classes primaires Mons, Ciney, Ixelles, Chimay), communales (Ville de Mons), culturelles (Académie de Farciennes, chorale de + de 65 ans), associatives (Vitamine Music asbl). Ils sont des hommes, des femmes, des enfants de toutes croyances, toutes conditions sociales, tous milieux, qui souhaitent – par la chanson – faire résonner leurs valeurs mobilisatrices partagées et défendues par le projet.

Il s’agit d’une aventure durant laquelle chacun et chacune sera porté par ses qualités, ses faiblesses, ses forces autant que ses handicaps. Chacun dans sa diversité aura donc le loisir de s’exprimer contre les stéréotypes et les préjugés, pour un monde d’égalité entre tous.

Capture d’écran 2015-05-29 à 18.26.39Capture d’écran 2015-05-29 à 18.26.54Capture d’écran 2015-05-29 à 18.27.09

4 – L’ART ET LA MANIÈRE

C’est la beauté qui sauvera le monde
Dostoïevski

4.1. – Les chansons de Raphy Rafaël

Ensemble on peut tout, seul on ne peut rien

Les chansons de Raphy Rafaël seront interprétées par ces chœurs multiculturels et multi-générationnels décrits ci-dessus.
Raphy Rafaël mènera artistiquement et pédagogiquement le projet et sa méthodologie.

Étapes du projet :

1re étape :

Dans plusieurs provinces se constitue un groupe composé comme détaillé au point 3. Un travail de choix et d’apprentissage de chansons de Raphy Rafaël ainsi qu’un travail d’écriture sont effectués dans un calendrier établi avec chaque région.

2e étape :

L’aboutissement sera la présentation par chaque groupe du spectacle-événement. Il y aura au total 4 concerts répartis dans les villes suivantes :

  • À Mons le 7 octobre 2016 au Théâtre Royal avec les JM de Mons;
  • À Farciennes le samedi 12 novembre, avec l’académie de Farciennes;
  • À Baileux (Couvin/Chimay) : vendredi 9 décembre avec Vitamine Music asbl;
  • À Ixelles avec les JM de Bruxelles.

Capture d’écran 2015-05-29 à 18.54.28

3e étape :

Les groupes constitués dans les régions se rassembleront ensuite pour une présentation d’un concert final au Studio 4 de Flagey dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant le 20 novembre 2016.

4.2. – L’odyssée captée par les caméras de « Télévision du Monde »

Une image vaut dix mille mots.
Confucius

« Télévision du Monde » accompagnera les protagonistes de cette aventure tout au long des étapes cruciales de la formation des chœurs et en proposera le meilleur du suivi sous la forme d’une série de 5 émissions au format de quinze minutes chacune.

L’objet sera de raconter l’histoire de ce cheminement avec pour aboutissement, les concerts décentralisés en province et le concert final à Bruxelles, ceci par croisements des récits des uns et des autres durant les mois d’installation et de répétitions.
Bref, une VRAIE télé-réalité reprenant les espoirs des uns et des autres, les obstacles rencontrés et contournés en privilégiant les témoignages et l’engagement des personnes pour un monde solidaire.

Capture d’écran 2015-05-29 à 19.05.11Capture d’écran 2015-05-29 à 19.05.32Capture d’écran 2015-05-29 à 19.05.49

L’angle d’approche de Télévision du Monde, proposera un point de vue original, à développer, pour démonter le point de vue uniformisant et convenu de la télé-réalité habituelle.

Ce point de vue original se révélera au travers des questions suivantes :
Comment des chanteurs/citoyens qui ne se connaissent pas, qui ont en commun un rêve à exprimer, qui sont représentatifs de telles et telles diversités, travaillent ensemble, mènent solidairement un projet ?
Quels effets de transformation ou d’émancipation sociale et culturelle ce concert aura-t-il sur leur évolution, sur leur manière et sur notre manière d’être partie prenante pour faire « société » ?

Une captation du spectacle final est prévue au Studio 4 de Flagey dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant le 20 novembre 2016.

5 – LES RETOMBÉES

C’est la goutte d’eau qui transforme l’océan

Impacts attendus des concerts

Le projet antérieur sur lequel on se base est « Zahori en plein chœur ». Il a eu lieu en 2012-2013. Le spectacle final s’est produit à Flagey dans le cadre des 20 ans de l’institution “le délégué général aux droits de l’enfant” – voir lettre de Bernard De Vos à ce sujet ainsi que les témoignages dont les liens sont référencés au point 7.
Nombre de participants: environ 80 par région – soit environ 640 participants. Nombre de spectateurs: 250 spectateurs par concert dans chaque région (soit un total d’environ 2000 personnes)
Le concert final se passant à Flagey devrait rassembler 1500 spectateurs.
Au total, plus de 4000 personnes seront directement touchées par les concerts.

Capture d’écran 2015-05-29 à 19.16.06Capture d’écran 2015-05-29 à 19.16.22Capture d’écran 2015-05-29 à 19.16.32

Portée des reportages de Télévision du Monde

Depuis octobre 2014, les visiteurs de Télévision du Monde sont en moyenne plus de 11.000 à consulter le site www.televisiondumonde.be chaque mois.
Les visites cumulées en 2014 représentent : 118.573 personnes!
Pour confirmer, en Mars 2015 Télévision du monde a accueilli 11.186 visiteurs.
La portée des publications sur Facebook est de +- 6.000 personnes par mois, 1.500 par semaine avec une portée totale de plus de 47.000 visiteurs depuis la création de la page Facebook.
Enfin, la diffusion des programmes « Tam-Tam » sur La Trois réunit de 30.000 à 40.000 téléspectateurs à chaque émission – Voir les liens de quelques exemples de ces reportages au point 7 dont un reportage sur Raphy Rafaël et « Le chœur a ses raisons » diffusé les 26 et 27 avril 2015 sur La Trois.

6 – LE CALENDRIER

Je chante pour ne pas mourir, je chante pour ne pas vieillir
Gilles Vigneault

  • Mars à décembre 2015 : Écriture et négociation du financement du projet
  • Septembre à décembre 2015 : Communication et appel aux candidats
  • Janvier à mars 2016 : Installation des groupes provinciaux et choix du répertoire
  • Avril à octobre 2016 : Répétitions et mise en place du spectacle
  • Octobre à décembre 2016 : Tournées dans les provinces:
    • Vendredi 7 octobre 2016 : Concert au Théâtre Royal de Mons;
    • Dimanche 13 novembre 2016 : Concert à Farciennes;
    • Vendredi 9 décembre 2016 : Baileux (Couvin/Chimay);
    • Dimanche 20 novembre 2016 : Le grand concert à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant au Studio 4 de Flagey.

7 – LES LIENS UTILES

Télévision du monde

http://www.televisiondumonde.be/TDM_Fiche_TamTamChoeurSesRaisons.php
http://www.televisiondumonde.be/TDM_Fiche_TamTamHerosClip.php
http://www.televisiondumonde.be/TDM_Fiche_TamTamArtistesMusique.php

Muzaïka/RaphyRafaël

http://www.raphy-rafael.com
Projet  » Zahori – En plein Chœur » Flagey: https://www.youtube.com/watch?v=vvqYbPJ17l0
Projet « En Plein Chœur » – Ath: https://www.youtube.com/watch?v=MF7bnUDOjvk&feature=youtu.be

Les chansons portent des charges affectives qui nous attachent à elles pour toujours, plus qu’un roman, plus qu’un film, en une poignée de secondes elles se dévident à nos mémoires. Elles restituent à l’instant des morceaux de temps dont on fut un jour le prisonnier, le héros, pour nous faire voyager dans les couloirs de nos vies et reproduire la photographie sentimentale de qui on était, où et avec qui on se trouvait, à un moment donné de notre histoire.
Yves Simon